Inscrivez vous sur oKawan en quelques secondes à l'aide de votre compte Facebook.

Facebook Connect

Il n'y a qu'une seule rue Johnny Hallyday en France, mais plus pour longtemps

JOHNNY HALLYDAY - Un courtier en marchandise, une entreprise de sonorisation, une autre de travaux du bâtiment... voilà quelques-uns des professionnels qui occupent la rue Johnny Hallyday à Charvieu-Chavagneux, seule rue de France à porter à ce jour le nom de la star décédée mercredi 6 décembre .

La petite ville de l'Isère à une trentaine de kilomètres de Lyon, moins de 10.000 habitants en 2014, où est notamment né l'ex-footballeur international Jean Djorkaeff, ne sera bientôt plus être la seule commune de France avec une rue, une place, une avenue ou un boulevard au nom de l'"idole des jeunes". "Il y aura une rue Johnny Hallyday à Nice aussi, je m'y engage", a déjà annoncé Christian Estrosi , le maire de la ville des Alpes-Maritimes. Avant, très certainement, de voir, d'autres communes lui emboîter le pas.

C'est en juin 2013 que le conseil municipal a voté la création de la rue Johnny Hallyday, raconte au HuffPost le cabinet du maire divers-droite Gérard Dezempte, réélu depuis 1983 à la tête de la commune. Un vote validé à l'unanimité des 29 membres du conseil, dont un bon nombre de fans du chanteur. Une autre gloire de la chanson française figure aux côtés de Johnny Hallyday dans ce quartier résidentiel, Charles Aznavour, dont la rue côtoie celle du rockeur.

Lire aussi :

• La prestation bluffante de Michaël Gregorio en hommage à Johnny

• Vers un hommage exceptionnel à Johnny Hallyday sur les Champs-Élysées

• Le bel hommage des pompiers de Paris à Johnny Hallyday

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost , cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook

Le HuffPost :

le Jeudi 7 Decembre 2017 à 11h52 sur « Le Huffington Post »




Sur le même thème


le Jeudi 7 Decembre 2017 à 11h26
l etat attendu au tournant pour l hommage national a johnny hallyday

L'État attendu au tournant pour l'hommage national à Johnny Hallyday

Mourir peut attendre? Si seulement. Il arrive même, et cela peut tourner à la querelle de préséance, que deux disparitions de personnages importants se télescopent, la même semaine. L’une d’elles va forcément devoir s’incliner, rivalité d’absents, mettre un genou à terre –en quelque sorte–(...)

le Jeudi 7 Decembre 2017 à 11h25
le terrorisme premiere preoccupation des francais

Le terrorisme, première préoccupation des Français

Deux ans après le début de la vague d’attentats djihadistes qui a fait 241 morts en France, la menace terroriste s’est imposée comme le premier sujet d’inquiétude des Français. C’est la première fois depuis...

Dernières mises à jour :


le Jeudi 7 Decembre 2017 à 11h40
enghien les bains les escrocs s etaient enrichis en piratant les roulettes

Enghien-les-Bains : les escrocs s'étaient enrichis en piratant les roulettes

En remplaçant croupiers et jetons par des roulettes électroniques et des tapis digitaux, les casinotiers pensaient en avoir fini avec la triche. Mais c'était oublier un peu vite que si l'homme est vulnérable,...

le Jeudi 7 Decembre 2017 à 12h13
mgr aupetit remplace andre vingt trois a la tete du diocese de paris

Mgr Aupetit remplace André Vingt-Trois à la tête du diocèse de Paris

Figure originale et discrete de l'Eglise de France, il fut medecin pendant 11 ans. Eveque de Nanterre, il est un specialiste de la bioethique.


le Jeudi 7 Decembre 2017 à 11h21
la charia et l esclavage sont les deux mamelles de la mauritanie honte a nous qui nous taisons

La charia et l'esclavage sont les deux mamelles de la Mauritanie : honte à nous qui nous taisons !

La France ne dit rien. L'ONU se tait. L'Europe également. La lâcheté est un sentiment très partagé.

le Jeudi 7 Decembre 2017 à 11h21
jerusalem la delicate situation jordanienne

Jérusalem : la délicate situation jordanienne

La Jordanie, gardienne des lieux saints de Jerusalem, a tente de convaincre Donald Trump jusqu'au bout de ne pas deplacer l'ambassade a Jerusalem. En vain.